Raid meurtrier en Syrie, pas d'issue en vue à la guerre civile

Vendredi, 21 Septembre 2012 05:42
Imprimer

Au moins 30 personnes ont péri jeudi dans l'explosion d'une station-service provoquée par une frappe de l'armée de l'air dans le nord de la Syrie, dans le dernier épisode en date de la guerre dévastatrice, selon des militants.


Ailleurs dans le pays, les rebelles ont affirmé avoir abattu un hélicoptère militaire près de Damas, l'opposition a déclaré "sinistrés" des quartiers de la capitale et des combats accompagnés de bombardements intensifs ont fait rage sur plusieurs fronts en particulier à Homs.
En 18 mois d'une révolte contre le président Bachar al-Assad transformée, face à la répression, en guerre civile, 29.000 personnes ont péri dont 20.755 civils, selon un dernier bilan de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).
Aucune issue au conflit n'est en vue en raison de la détermination des belligérants et des divisions au sein de la communauté internationale.