Maroc : la BEI engage 42,5 millions d'euros en faveur de l’irrigation et de l’agriculture

Vendredi, 05 Octobre 2012 18:27
Imprimer

Développer une agriculture moderne tout en assurant une gestion efficace et durable des ressources en eau, tel est l’objectif de l’engagement de 42,5 millions d’euros de la Banque européenne d’investissement (BEI) en faveur du Plan Maroc Vert. Le contrat de financement a été signé ce jeudi 4 octobre 2012 par M. Nizar Baraka, Ministre marocain de l'Economie et des Finances et M. Philippe de Fontaine Vive, Vice-Président de la Banque européenne d’investissement (BEI).

Il s’agit d’un financement en pleine adéquation avec l’action prioritaire du programme national d'économie d'eau en irrigation (PNEEI) en faveur d’uneagriculture moderne à haute valeur ajoutée, capable d’augmenter le rendement et la diversité des cultures tout en favorisant les solutions durables en matière d’irrigation. Ce qui se concrétisera en termes environnementaux par une économie d'eau de 20 à 50 % parallèlement à une réduction des déficits enregistrés au niveau des périmètres d'irrigation de la grande hydraulique publique.

Ce financement permettra très concrètement la reconversion de 21 405 ha de réseaux collectifs d'irrigation à une irrigation localisée grâce notamment à l'équipement des exploitations en systèmes d'irrigation plus efficients  (goutte à goutte) et à une assistance technique adaptée aux exigences du projet.  Près de 8 000 petits exploitants agricoles seront ainsi bénéficiaires de ce financement au sein des régions de Gharb-Kenitra, d’Haouz-Marrakech et de Souss-Massa-Agadir.

« C’est un financement clef pour le Maroc s‘est félicité Philippe de Fontaine Vive, Vice-Président de la BEI, lors de cette signature. L’enjeu de ce financement est de développer une agriculture moderne, durable et rentable qui soit un moteur de croissance et d’emploi pour  le Maroc. En promouvant une agriculture responsable en matière d’irrigation ; nous préparons l’avenir des jeunes générations. »

A l’heure où l’année 2012 marque les 10 ans d’action de la BEI en Méditerranée, cette signature souligne le partenariat pérenne et de qualité qui s’est instauré depuis trente-cinq ans entre la BEI et le Maroc : il s’est concrétisé par un engagement financier de 4,7 milliards d’euros, dans des secteurs clefs tels que l’énergie, les transports et télécommunications, l’eau, les petites et moyennes entreprises (PME), les infrastructures urbaines ou l’industrie. En 2011, le Maroc a été un des premiers bénéficiaires de l’action de la BEI avec 200 millions d’euros d’investissements. Depuis janvier 2012, la BEI s’est engagée pour plus de 450 millions d’euros en faveur de projets concrets participant directement au développement économique et social du Maroc. Un record historique pour ce pays.