Les pays du Maghreb et du Sud appellent à la coopération avec l'UE

Vendredi, 05 Octobre 2012 18:52
Imprimer

Les dirigeants des pays du Sud de la Méditerranée se sont attachés à rassurer leurs homologues sur l'état de la démocratie dans leurs pays et appeler de leurs voeux une plus ample coopération, à l'occasion du sommet du Dialogue 5+5 vendredi à Malte, rapportent Les Échos. « Pour la première fois de notre histoire, nous partageons les valeurs de la démocratie », s'est réjoui le président tunisien Moncef Marzouki, lors de la cérémonie d'ouverture de ce sommet 5+5 (Espagne, France, Italie, Malte, Portugal + Algérie, Libye, Maroc, Mauritanie, Tunisie), le premier depuis le « printemps arabe » de 2011 qui a vu la chute des dirigeants tunisien et libyen.

Les changements en cours sur la rive sud de la Méditerranée « ne constituent pas une menace pour l'Europe », a déclaré M. Marzouki, en appelant par exemple à « ne pas avoir peur des groupes salafistes ». « Le peuple n'accepterait jamais des systèmes islamiques non démocratiques. Nous voulons la démocratie islamique, pas l'autocratie », a-t-il insisté. « L'Europe est notre destin », a ajouté le président tunisien. Selon lui, les pays européens « vont trouver beaucoup d'opportunités dans notre région », qui a « un besoin criant d'infrastructures ».

lire Les Échos : http://www.lesechos.fr/economie-politique/monde/actu/0202310570813-apres-le-printemps-arabe-les-pays-du-sud-appellent-a-la-cooperation-369688.php